Office building on a background of the blue sky

Historique

Pour circonscrire les problèmes liés à la structuration du milieu urbain et au développement accéléré des grandes villes, qui découlent en partie de l’exode massif des populations rurales éprouvées par les effets néfastes de la sécheresse, le Sénégal s’est très vite attelé, à la veille de l’indépendance, à renforcer la capacité de production des structures dans le domaine de l’habitat en créant par l’ordonnance 59-026 du 18 mars 1959 un Commissariat à l’Urbanisme et à l’Habitat. Ce dernier comprend le Service des Etudes, le Fonds d’Amélioration de l’Habitat Rural et l’Office des Habitations à Loyer Modéré.

De 1959 date de sa création par ladite ordonnance notamment en son article cinq, l’organisation de l’Office des HLM n’a cessé d’évoluer suite aux recommandations des bureaux d’études et autres corps de contrôle de l’Etat. Ainsi, le décret n° 59-095 du 11 Mai 1959, modifié par le décret 60-012 du 14 janvier 1960, fixe les règles d’organisation et de fonctionnement de l’Office des

Habitations à Loyer Modéré (OHLM). A partir de 1973, la mission originale de l’Office des HLM a été renforcée avec la mise en place d’une structure chargée de l’exécution et de la gestion du projet des Parcelles Assainies. La loi N°73-36 du 16 juin 1973 détermine la mission et le décret N° 73 – 586 du 26 juin 1973, fixe les règles d’organisation et de fonctionnement de l’Office des Habitations à Loyer Modéré. La structuration du fonctionnement de l’Office présente les caractéristiques d’une centralisation extrême des responsabilités entre les mains du Directeur Général.

L’établissement a fonctionné sur la base d’un organigramme en «râteau» avec un rattachement direct de chaque cellule au Directeur Général malgré les efforts de réorganisation commencés à la suite des études de l’Inspection Générale d’Etat. Les agents continuent à faire remonter toutes les décisions même mineures vers le Directeur Général, véritable

« homme orchestre ». Au cours des années 80, son organisation et son statut ont connu un changement. Cela est dû à la volonté des dirigeants successifs et à la mise sur pied en 1985, d’un règlement d’établissement partiellement appliqué jusqu’en décembre 1987, date du changement de son statut juridique. L’OHLM devient ainsi, la Société Nationale des Habitations à Loyer Modéré, par la loi 87-046 du 28 décembre 1987.

Le passage au statut de la Société Nationale est effectif le 1 er janvier 1988 après l’approbation des statuts et de l’organigramme.

L’organisation adoptée prend en considération les objectifs de la Société contenus dans le contrat – plan signé avec l’Etat et des perspectives du plan de développement stratégique.

Mission

Le Sénégal s’est très vite attelé, à la veille de l’indépendance, à renforcer la capacité de production des structures dans le domaine de l’habitat en créant par l’ordonnance 59-026 du 18 mars 1959 un Commissariat à l’Urbanisme et à l’Habitat. Ce dernier comprend le Service des Etudes, le Fonds d’Amélioration de l’Habitat Rural et l’Office des Habitations à Loyer Modéré. De 1959 date de sa création par ladite ordonnance notamment en son article cinq, l’organisation de l’Office des HLM n’a cessé d’évoluer suite aux recommandations des bureaux d’études et autres corps de contrôle de l’Etat. Ainsi, le décret n° 59-095 du 11 Mai 1959, modifié par le décret 60-012 du 14 janvier 1960, fixe les règles d’organisation et de fonctionnement de l’Office des Habitations à Loyer Modéré (OHLM).

A partir de 1973, la mission originale de l’Office des HLM a été renforcée avec la mise en place d’une structure chargée de l’exécution et de la gestion du projet des Parcelles Assainies. La loi N°73-36 du 16 juin 1973 détermine la mission et le décret N° 73 – 586 du 26 juin 1973, fixe les règles d’organisation et de fonctionnement de l’Office des Habitations à Loyer Modéré.

La structuration du fonctionnement de l’Office présente les caractéristiques d’une centralisation extrême des responsabilités entre les mains du Directeur Général.

organigramme
h

L’établissement a fonctionné sur la base d’un organigramme en «râteau» avec un rattachement direct de chaque cellule au Directeur Général malgré les efforts de réorganisation commencésà la suite des études de l’Inspection Générale d’Etat. Les agents continuent à faire remonter toutes les décisions même mineures vers le Directeur Général, véritable « homme orchestre ».

Au cours des années 80, son organisation et son statut ont connu un changement. Cela est dû à la volonté des dirigeants successifs et à la mise sur pied en 1985, d’un règlement d’établissement partiellement appliqué jusqu’en décembre 1987, date du changement de son statut juridique. L’OHLM devient ainsi, la Société Nationale des Habitations à Loyer Modéré, par la loi 87-046 du 28 décembre 1987.

Le passage au statut de la Société Nationale est effectif le 1 er janvier 1988 après l’approbation des statuts et de l’organigramme. L’organisation adoptée prend en considération les objectifs de la Société contenus dans le contrat – plan signé avec l’Etat et des perspectives du plan de développement stratégique.

Le mot du Directeur

Dès 1959, l’Etat du Sénégal exprimait sa ferme volonté d’asseoir une politique d’habitat basée sur l’équité sociale par la création de l’Office des Habitations à Loyer modéré (OHLM) devenue, en 1987, la Société nationale des Habitations à Loyer modéré (SN HLM).

Pionnière de la promotion immobilière au Sénégal, ayant à son actif un nombre important de réalisations d’unités d’habitation à travers le territoire national, la SN HLM vit un tournant décisif de son existence.

En effet, la nouvelle dynamique de promotion du logement social traduite dans l’unique référentiel des politiques publiques qu’est le Plan Sénégal Emergent (PSE), exige de notre structure l’adoption de nouvelles stratégies aux fins d’accompagner le processus de transformation structurelle de l’économie sénégalaise.

Pour rappel, le Chef de l’Etat, dans sa communication au conseil des ministres du 27 mai 2013, avait exhorté le gouvernement à tout mettre en œuvre pour réinscrire la SICAP et la SN HLM (Structures publiques de promotion immobilière) dans leurs missions initiales.

Sous ce rapport, la signature du contrat de performance entre la SN HLM et l’Etat du Sénégal, intégrant un modèle de financement adéquat et des engagements mutuels des deux parties, consacrera la nécessité impérieuse d’une gestion axée sur les

résultats. L’atteinte des objectifs fixés permettra, sans nul doute, à travers une production de masse, de repositionner la SN HLM dans son rôle de régulateur du sous-secteur de l’habitat.

Il convient de souligner que l’élaboration du Plan Stratégique de Développement (PSD) de la Société nationale des HLM, horizon 2017-2021, dans lequel sont déclinés la vision et les objectifs de la structure pour la période précitée, a permis de poser les bases dudit contrat de performance.

En effet, à la suite d’un diagnostic rigoureux, les facteurs clés de succès ont été dégagés, la déclinaison stratégique globale définie et un plan d’actions élaboré.

C’est le lieu, pour moi, de remercier tout le personnel de la Société Nationale des HLM pour sa participation et son appropriation du présent PSD et particulièrement, l’ensemble des Directeurs pour leur engagement dans cet exercice.

J’exprime également ma profonde reconnaissance aux tutelles, technique et financière (le Ministère du Renouveau urbain de l’Habitat et du Cadre de vie et le Ministère de l’Economie des Finances et du Plan) qui nous ont accompagné tout au long de ce processus.

Bien entendu, la réussite de ce projet nécessite l’engagement de tous notamment le Conseil d’Administration, dans l’exécution, le suivi et l’évaluation du Contrat de Performance qui participera certainement à redonner à la SN HLM son lustre d’antan

d’une part, et contribuer à la réalisation de l’ambitieux programme du Chef de l’Etat, d’autre part.

hlm_3603

Mamadou KASSE 

Directeur Général de la SN HLM

La Société Nationale des HLM est administrée par un Conseil d’Administration, un Comité de Direction et une Direction Générale.

La Société Nationale des HLM est largement représentée à l’intérieur du pays où elle compte cinq (5) pôles d’agences régionales dont les sièges sont situés à :

kaolack2

Kaolack

(Kaolack, Fatick et Kaffrine)
+ 221 33 941 10 30
BP 266

saint-louis-vue-du-ciel-1-sur-1

Saint-Louis

(Saint-Louis, Louga et Matam)
+221 33 961 11 38
BP 235

tambacounda

Tambacounda

(Tambacounda et Kédougou)
+221 33 981 10 49
BP 05

thies

Thiès

(Thiès et Diourbel)
+ 221 33 951 13 59
BP 190

zig

Ziguinchor

(Ziguinchor, Kolda et Sédhiou)
+221 33 991 11 37
BP 355

Quelques uns de nos partenaires !!

Contactez nous

N'hésitez pas à nous contacter pour toute demande d'information

Envoi en cours...

©2021 SNHLM

Se connecter

Oubli de mot de passe ?